Login partenaires
  • |
S'abonner à la newsletter (en allemand)
  • |
Story
DE | FR | reality-training-lead.

LEAD, une histoire passionnée et passionnante !

Alexander Benedix, formateur de cadres, et David D. Kaspar, coach pour cadres supérieurs, se sont connus sur un réseau social professionnel (Xing)... comme c’est devenu presque normal pour des e-nomades modernes. Après une prise de contact électronique relativement impersonnelle, la relation est rapidement devenue personnelle et chaleureuse entre ces deux partenaires potentiels aux portefeuilles d’activités similaires mais pas identiques.

Tout-à-fait… Moi aussi… Absolument !...
En discutant de leurs expériences professionnelles réciproques, ils découvrent l’existence d’un noyau commun d’observations empiriques:

1.) Les cadres qui ont du succès à long terme sont ceux qui ont des capacités relationnelles (soft skills) et qui atteignent les objectifs fixés par l’entreprise (hard skills).

2.) Tous les deux ont reçu dans leur vie professionnelle un feedback direct, sans complaisance, mais respectueux de la personne qui les a fait énormément progresser.

3.) Les exercices habituels en formation ont leurs limites, ils sont trop éloignés des pratiques quotidiennes et le transfert des acquis se dilue très rapidement, au point d’être minimal si aucun soutien n’est offert.

Nous concrétisons ces observations dans un produit émergeant!
La question se posait donc de savoir comment concrétiser ces observations pour améliorer les approches traditionnelles. L’objectif était dès le début de développer un produit qui réponde à la fois aux exigences d’extrême efficacité du processus d’apprentissage et du transfert des acquis à long terme.

De la vision au produit fini
Les premières ébauches, les premières percées et les premiers revers ont vu le jour durant un séminaire de plusieurs jours au monastère d’Einsiedeln.

Après de nombreuses discussions enflammées qui se poursuivirent souvent tard dans la nuit, après divers échanges enrichissants avec d’autres formateurs, neurologues, cadres d’entreprises, et après le deuil de plusieurs « bonnes idées » qui n’arrivèrent jamais au stade de la concrétisation, le produit actuel a finalement pris forme et s’est cristallisé au bout d’une bonne année de « construction-déconstruction-reconstruction ».


Nous en sommes fiers et nous pensons qu’aujourd’hui les résultats parlent d’eux-mêmes !

TOP